interligner

interligner

interligner [ ɛ̃tɛrliɲe ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1579 au p. p.; de interligne
1Écrire, insérer dans un interligne. Interligner un mot.
2Imprim. Séparer par des interlignes. Frappe insuffisamment interlignée.

interligner verbe transitif Séparer par des interlignes : Interligner deux paragraphes. Écrire dans les interlignes : Interligner un mot.

⇒INTERLIGNER, verbe trans.
A. — Écrire dans les interlignes. On (...) avait raturé une partie [de la lettre], et interligné d'une main étrangère (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 165).
P. anal. Toutes ces femmes, par moments, se mettent à parler javanais. Chaque syllabe interlignée par un va (GONCOURT, Journal, 1857, p. 367).
B. — IMPR. Placer des interlignes entre les lignes de composition. Machine à interligner. Il est courant d'interligner de 1 point tout le texte pour l'aérer (...) et d'ajouter 2 ou 3 points aux alinéas pour bien séparer chaque bloc de phrases (COSTON, A.B.C. journ., 1952, p. 155).
REM. 1. Interligné, -ée, part. passé adj. Muni d'interlignes. Papier (à musique) interligné. Deux pages de grand format, largement interlignées (ARNOUX, Chiffre, 1926, p. 12). Les différences d'aspect et d'encombrement d'une composition selon qu'elle est pleine ou interlignée à 1 point ou à 2 points (GOURIOU, Mémento typogr., 1961, p. 6). 2. Interligneur, subst. masc., rare. Celui qui écrit dans les interlignes. À la marge, et de la main de l'interligneur, il y avait : Bon à imprimer (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 165).
Prononc. et Orth. : [], (il) interligne []. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1579 escriture interlignee (N. DU FAIL, Arrests, table ds GDF. Compl.); 2. 1764 impr. (FOURNIER, Manuel typogr., II, IV). Dér. de interligne; dés. -er. Cf. aussi entreligner (un testament) « ajouter des mots entre les lignes » (1318 ds GDF.), entreligner (des noms) « ajouter (des noms) entre les lignes » (XVes., ibid.), le lat. médiév. interlineare « écrire dans les interlignes » (dep. le XIIIe s. ds DU CANGE; NIERM.; LATHAM), et le fr. entreligneure « ce qui est écrit entre deux lignes » (PH. DE BEAUMANOIR, Coutumes Beauvaisis, éd. A. Salmon, 1085).
DÉR. Interlignage, subst. masc. Action, manière d'interligner. Déterminer, faire l'interlignage. Dans cette seconde machine, la photographie se fait mot par mot; la justification est automatique ainsi que l'interlignage (Civilis. écr., 1939, p. 8-8). Un interlignage excessif ne facilite pas la lecture (Impr. 1977). []. 1re attest. 1873 (Lar. 19e); de interligner, suff. -age.

interligner [ɛ̃tɛʀliɲe] v. tr.
ÉTYM. 1579, au p. p., in Huguet; de interligne; cf. entreligner, déb. XIVe, de entre, et ligne.
1 Écrire dans les interlignes. || Les mots que l'on interligne dans un acte notarié sont déclarés nuls. Absolt. || Les conservateurs des hypothèques ne doivent pas interligner sur leurs registres.
2 (1764). Imprim. Séparer les lignes par des interlignes. || Interligner une composition.
——————
interligné, ée p. p. adj.
Muni d'interlignes. || Papier interligné. || Composition interlignée.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • interligner — (in tèr li gné) v. a. 1°   Terme d imprimerie. Séparer par des interlignes.    Interligner un ouvrage, interligner une impression, faire que les lignes du verso soient exactement placées sur celles du recto, afin que les interlignes se… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INTERLIGNER — v. a. T. d Impr. Séparer pas des interlignes. Cette composition n est pas interlignée partout également. INTERLIGNÉ, ÉE. participe …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • INTERLIGNER — v. tr. T. d’Imprimerie Séparer par des interlignes. Cette composition n’est pas interlignée partout également …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • interlignage — [ ɛ̃tɛrliɲaʒ ] n. m. • 1872; de interligner ♦ Imprim. Action, manière d interligner. ● interlignage nom masculin Action ou manière d interligner ; espace laissé entre deux lignes imprimées. interlignage [ɛ̃tɛʀliɲaʒ] n. m. ÉTYM. 1872, P. Larousse; …   Encyclopédie Universelle

  • interlinia — INTERLINIÁ, interliniez, vb. I. tranz. A despărţi prin interlinii. [pr.: ni a] – Din fr. interligner (după linia). Trimis de valeriu, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  interliniá vb. (sil. ni a), ind. prez. 3 sg …   Dicționar Român

  • POINT — n. m. Action de piquer dans un tissu avec une aiguille enfilée ou Résultat de cette action. Il n’y a qu’un point ou deux à faire pour recoudre cela. Faire un point d’ourlet. Faire un point à une chemise qui est décousue. Il se dit aussi de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • JUSTIFICATION — La doctrine chrétienne de la justification de l’homme par Dieu exprime à la fois l’exigence radicale que Dieu a envers l’homme et le salut radical que Dieu donne à cet homme qui ne répond pas à cette exigence. La justification maintient ainsi la… …   Encyclopédie Universelle

  • interligne — [ ɛ̃tɛrliɲ ] n. m. et f. • v. 1600; de inter et ligne I ♦ N. m. 1 ♦ Espace qui est entre deux lignes écrites ou imprimées. ⇒ 2. blanc. Écrire, ajouter qqch. dans un interligne. Tapez ce texte en double interligne, en laissant deux espaces. Mus.… …   Encyclopédie Universelle

  • interligné — interligné, ée (in tèr li gné, gnée) part. passé d interligner. SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE INTERLIGNÉ. Ajoutez : 2°   Terme de droit. Écrit entre les lignes. Les mots surchargés, interlignés ou ajoutés seront nuls, Loi du 25 ventôse an XI, art.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • interlinhar — interligna interligner …   Diccionari Personau e Evolutiu

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”